Vous êtes iciAccueil>Dossiers>Carnet de bord>C33 - Samedi 17 juin 2006

"Loisel, à l'ombre de Peter Pan" - carnet de bord
par Christelle Pissavy-Yvernault

C33 - Samedi 17 juin 2006

Qu’on se le dise : j’ai presque fini !

Je suis en train de terminer les derniers témoignages ( il ne me reste plus qu’à retranscrire l’entretien de Vicomte et de Nicolas Boutruche ), de réunir les derniers documents iconographiques, je boucle mes valises et hop ! je pars en vacances ! Non, pas encore… Lundi, Loisel arrive à midi, on file chez Vents d’Ouest terminer de mettre au point la couverture, puis on dîne avec Gibrat, on rencontre Pierre Dubois le lendemain, le mercredi il repart… et j’aurai à nouveau quelques heures d’entretiens à retranscrire. Mais ce type d’entretien est très agréable donc je devrais aller assez vite.

C’est à peu près tout ce qu’il me reste à faire.

Le maquettiste commence mardi son boulot de mise en page, d’après les codes établis avec le maquettiste de chez Vents d’Ouest. Après ça, il ne me restera qu’à le rencontrer régulièrement pour valider son travail ou apporter les corrections nécessaires. Ca sentira la fin…

Mes deux dernières soirées, je les ai passées au téléphone avec Loisel pour apporter ses corrections à mon boulot. Il ne modifie pas grand chose en fait mais on dérive pas mal… Quand vous lirez le chapitre concernant la relecture des albums, vous vous souviendrez que ça nous a pris plus de 7 heures au téléphone pour le corriger… Mais je ne me plains pas, c’est beaucoup de plaisir et de bonne humeur. Je crois que ça se sent d’ailleurs dans l’entretien. J’essaie de conserver un ton sérieux mais en off, les plaisanteries et autres taquineries fusent ! Comme je trouve qu’il serait dommage de se priver d’un peu de bonne humeur au cours de l’entretien, je conserve quelques-uns de ces moments. On est comme des gosses à se renvoyer la vanne et à chercher la meilleure formule pour mettre l’autre en boîte. Ne soyez pas inquiets, je n’ai pas perdu de vue que vous ne deviez pas vous sentir exclus de la conversation.

Il m’a fait très plaisir car, rappelez-vous, je vous disais que j’avais beaucoup de doutes sur la fluidité de ce chapitre là, compte-tenu de la difficulté à rendre à l’écrit le suivi de cette conversation avec pour support la lecture des albums. Régis l’a donc lu et m’a félicitée… Grand moment de vanité et de fierté, de satisfaction et de joie, je ne m’en cache pas. Bon, ce n’est que son avis et sans doute aurez-vous un autre regard sur ce chapitre… Mais lui ça lui plaît et, au risque de vous offenser, je dirais que c’est le principal. C’est tout de même un livre sur lui et la moindre des choses est tout de même de ne pas faire un boulot dont il aurait à rougir. Un peu de gratitude quand même !

Je suis allée faire mes courses ce matin en prévision de lundi et mardi : j’ai acheté 6 cassettes et quelques piles pour enregistrer les rencontres, et une boîte de cachou pour la route !

Nicolas ne pourra hélas pas venir filmer ces rencontres. Je vais emporter ma petite caméra numérique. Les images ne seront pas de grande qualité mais elles auront le mérite d’exister. J’avais fait de même pour les entretiens Loisel/Le tendre pour le livre sur « la Quête ».

A propos de Pierre Dubois, je crois que je vais utiliser en 4ème de couverture sa petite phrase dont je vous parlais dans mon précédent carnet de bord : « Loisel, c’est le capitaine crochet qui regrette de ne plus être Peter Pan ». Après tout, c’est mon livre, donc je fais ce que je veux !

Je viens de recevoir un nouvel hommage… une jolie clochette dessinée par  "Ekjdfqhfqn Lnjhfuisqhf". Vous avez deviné ? Son dessin est vraiment superbe. J’en ai reçu deux autres en début de semaine. J’adore. Je prends un vrai plaisir à ouvrir les enveloppes que mon gentil facteur dépose dans ma boîte aux lettres. Pour le moment, seule une Clochette a les bas de celle de Loisel. Ils ne doivent pas oser les reprendre, de peur de ne pas être original mais du coup, personne ne les utilise ! C’est idiot. J’ai donc envoyé un petit mail dans ce sens à tout ceux qui ne l’ont pas encore dessinée.

Le porte-folio devrait sortir peu avant mon livre et la vente aux enchères des originaux en début d’année prochaine. Comme ça, les éventuels acheteurs auront eu tout leur temps pour choisir leur Clochette…

Voilà, je vous réécrirai quand je serai revenue de mon périple.

A bientôt

Ch.

Informations supplémentaires

  • Date: samedi, 17 juin 2006
Dernière modification le lundi, 22 février 2016 12:08
Lu 674 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.