Vous êtes iciAccueil>Dossiers>Carnet de bord>C29 - Mardi 30 mai 2006

"Loisel, à l'ombre de Peter Pan" - carnet de bord
par Christelle Pissavy-Yvernault

C29 - Mardi 30 mai 2006

Enfin je respire : depuis plusieurs semaines, je tentais désespérément de joindre Pierre Dubois afin d’organiser sa rencontre avec Loisel pour mon bouquin. Et je tombais à chaque fois sur son répondeur…. Le temps passant, je commençais à m’inquiéter sérieusement, à la grande joie de Loisel qui entrapercevait avec bonheur l’idée de ne pas interrompre son travail sur « Magasin général » pour venir deux jours en France. Pas de chance pour lui : il va devoir s’interrompre. Et tant mieux pour nous.

J’ai acheté sur Amazone le recueil de nouvelles écrit par Pierre Dubois dans laquelle figure sa fameuse histoire de Peter Pan et Jack l’éventreur. Je suis stupéfaite. Alors que Loisel me disait que cela n’avait rien à voir avec son histoire, moi, je découvre le contraire, l’exact contraire : cette nouvelle est dans la parfaite continuité de l’histoire racontée par Loisel ! Comment ne s’en est-il pas rendu compte ? Je vous recommande d’ailleurs vraiment de lire cette nouvelle : en plus d’être bien écrite, vous y retrouvez un prolongement de vos personnages préférés, dans toute l’innocente noirceur de leur âme.

Puisqu’on y est, je vous recommande également de regarder les magnifiques dessins animés de Disney réunis sous le nom des « Silly symphony », disponible en DVD sur le site de la Fnac. Regardez bien, vous y trouverez tout le terreau dont s’est nourri Loisel enfant ; c’est très édifiant. Et vraiment formidable. Du grand art à regarder en famille si vous en avez une. Sinon, votre chat fera l’affaire !

Vous ne pouvez pas non plus continuer à chérir cette histoire sans lire le merveilleux roman de Barrie « Peter Pan », à l’origine de tout, ni le livre de Kathleen Kelley-Lainé « Peter Pan ou l’enfant triste ». Avec ça, je pense que vous aurez une approche plutôt approfondie du personnage qui s’avère être vraiment vraiment vraiment très très très passionnant. Vous vous rendrez compte aussi que l’histoire de Loisel trouve très naturellement sa place au milieu de tout ces écrits, et cela lui donne encore plus de force.

Il est 15h51, je devais en principe poursuivre avec Loisel mes questions raccords du second chapitre mais sa ligne de téléphone sonne occupée… J’attends donc qu’il ait fini sa conversation pour l’appeler. Le bougre : comme si j’avais toute la journée devant moi pour travailler ! Dans moins d’une heure mes enfants se réveillent de leur sieste et ce sera terminé pour moi !

En attendant, j’ai rédigé le texte qui m’est venu ce matin au réveil et qui sera ce que j’appelle un « avertissement aux lecteurs ». Dans ce texte, j’explique comment sans m’en rendre compte, l’entretien avec Loisel a dérivé vers des propos très personnels ; j’explique aussi que m’ayant lui-même conseillé de me laisser faire, j’ai poursuivi dans cette direction ; et je termine en conseillant à ceux qui n’aiment pas entrer dans les méandres de l’âme de se contenter de regarder les images de ce livre…
C’est ma manière de prévenir les lecteurs de ce qui les attend…

Hier soir, j’ai reçu le dessin d’une Clochette dessinée par un des 17 auteurs. J’en suis encore sans voix. En contactant cet artiste, j’espérais secrètement un magnifique dessin… et je l’ai eu ! Elle est fine, grâcieuse, enfantine, elfique… Comme je l’ai écrit à son auteur ( non, je ne trahirai pas son nom ! ), il ne me reste plus qu’à faire de mon livre un écrin digne de ce dessin.

A bientôt, je vais réessayer de joindre Loisel.

Demain, j’essaierai de vous donner un extrait en pâture…

Christelle

Informations supplémentaires

  • Date: mardi, 30 mai 2006
Dernière modification le samedi, 24 octobre 2015 19:19
Lu 613 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.