Vous êtes iciAccueil>Dossiers>Carnet de bord>C05 - Vendredi 16 décembre

"Loisel, à l'ombre de Peter Pan" - carnet de bord
par Christelle Pissavy-Yvernault

C05 - Vendredi 16 décembre

Ce matin, j’avais rendez-vous avec Nicolas Boutruche, dans un petit café du côté de Montparnasse.

Nicolas Boutruche est le réalisateur de la bande annonce-cinéma qui a accompagné la sortie du dernier volume de Peter Pan (NDWM : voir ici). Lorsque je l’ai appelé, mercredi soir, j’avais simplement en tête l’envie de réaliser avec lui une courte interview à propos du tournage de cette B-A.

En fait, rapidement, il m’a annoncé qu’il avait commencé depuis très longtemps un documentaire sur Régis et, dans la discussion, nous sommes rapidement tombés d’accord sur le fait que nos travaux respectifs pouvaient sans doute s’enrichir mutuellement. Dans ces cas-là, il ne faut pas perdre de temps, ni laisser refroidir la soupe. Hop ! je me débrouille pour le rencontrer ce matin…

Et il ne nous a pas fallu plus de 3 minutes pour s’apercevoir qu’on est sur la même longueur d’ondes dans notre approche du sujet.

De fil en aiguille, et vraiment très naturellement, nos projets se sont rejoints. Il sera mes yeux, je serai sa voix !!!! En gros, c’est à peu près ça. La structure de mon livre ne changera pas - c’est toujours moi la chef ! – mais tous les entretiens seront filmés et réutilisés pour son documentaire que nous intègrerons au bouquin, si l’éditeur et Régis acceptent le jeu. Du coup, deux options vous seront proposées : avoir le bouquin avec ou sans le documentaire. C’est vous qui choisirez. Enfin, la facilité à échafauder un projet étant inversement proportionnelle à leur réalisation, il ne faut pas que je m’emballe. Beaucoup de choses peuvent changer d’ici-là.

Il ne reste plus qu’à caler des dates avec Régis pour réaliser les entretiens. Cela se passera du côté du Mans où habite Nicolas, courant janvier. D’ici là, il me reste à fignoler l’entretien avec Kathleen que j’ai entièrement décrypté. Je le remets en forme, le réécrit par moments, l’articule différemment… c’est sans aucun doute l’une des étapes la plus agréable quand on écrit un bouquin. Quoi que… Non, ce n’est pas vrai : chaque étape est vraiment très grisante, pour peu qu’on la fasse dans une certaine énergie.

A bientôt.

Ch.

PS : je viens d’avoir Régis au téléphone : cette tournure des évènements lui plait bien. Je le savais !

Informations supplémentaires

  • Date: vendredi, 16 décembre 2005
Dernière modification le samedi, 24 octobre 2015 18:19
Lu 693 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.